la reproduction sexuée chez les plantes sans fleurs

4 – La reproduction chez les algues: Exemple les ulves

H. Krisp Creative Commons Attribution 3.0 Unported

Les ulves ( Laitue de mer) sont des algues vertes marines

4 – 1 – L’appareil reproducteur

En période de reproduction, on observe sur les bords du gamétophyte mâle une coloration jaune, tandis qu’une coloration foncée apparait sur les bords du gamétophyte femelle. Les gamétocystes mâles et femelle se forment au niveau de ces zones.
Au niveau du jeune gamétocyste, une cellule mère subit plusieurs mitoses qui aboutissent à la libération des gamètes dans l’eau de mer. Les gamètes mâles sont moins volumineux et plus nombreux que les gamètes femelles.

4 – 2 – La fécondation

l’algue mâle et l’algue femelle lâchent leurs gamètes dans l’eau de mer.
Grâce à leur petite queue, ils se déplacent, se rencontrent et s’unissent pour former un « zygote » qui grandit pour former une ulve « jeune ».
L’ulve « jeune » fabrique des spores. Chaque spore peut devenir une ulve « adulte » capable à son tour de se reproduire en lâchant des gamètes.

4 – 3 – Le cycle de développement

Le document 1 montre les étapes du cycle de développement de l’ulve.

En exploitant le document 1, 

1 –Préciser le lieu de la meiose et de la fécondation dans le cycle.

2 Nommer les éléments  x et y.

3 –Schématiser le cycle chromosomique de l’ulve.

Utiliser un trait épais rouge pour illustrer la diplophase (phase à 2n chromosomes), et un trait mince bleu pour l’haplophase (la phase à n chromosomes).

4 – Déduire le type de ce cycle.

1 – La meoise : F

La fécondation: C

2 – x: gamète mâle,  y: gamète femelle

3 – Le cycle chromosomique

4- le cycle se caractérise par l’alternance de deux générations:

  • Une génération haploide produisant les gamètes, appelé gamétophyte.
  • Une génération diploïde produisant les spores, appelé sporophyte.

Donc c’est un cycle digénétique haplodiplophasique

Sitographie: 1

Fermer le menu